Historique

Depuis 2011…

Dany Wiseman, organiste de réputation internationale et chef de chœur, est entré en fonction le 12 janvier 2011. Il démontre un souci marqué de hisser le chœur au maximum de ses capacités en appliquant des techniques vocales que lui-même acquiert auprès de sa professeure de chant, Gabrielle Lavigne.

 

Son enthousiasme s’est rapidement communiqué à tous les choristes. Sous sa direction, le Chœur de Laval produira le Stabat Mater d'Antonín Leopold Dvořák, les motets d'Anton Bruckner et le Messie de George Friedrich Handel. En 2011, le chœur produit un concert-bénéfice avec le ténor Marc Hervieux. 2012 voit la réalisation d'un concert réunissant les Quatre motets pour le temps de Noël et le Gloria de Francis Poulenc, projet cher au chef du Chœur de Laval.

2005 – 2010 Julien Proulx

En septembre 2005, suite au départ de Pierre Simard, nommé chef en résidence à Calgary, Julien Proulx, nouveau directeur artistique, débute avec brio la saison 2005-2006. En juin 2006, le Chœur célèbre le 250e anniversaire de Mozart en interprétant les « Vesperae solennes de Confessore » et la messe « Waisenhaus ». En octobre, il est lauréat du prix « Coup de cœur » lors de la remise des prix du Conseil de la culture de Laval.

2002 – 2004 Pierre Simard

En mars 2002, Pierre Simard accepte la direction artistique du Chœur de Laval. Son souci du détail se manifeste dans la préparation du concert Bach-Haydn, pour terminer la saison; il est assisté au piano par Louise Diamond. En octobre 2002, le Chœur de Laval reçoit avec fierté le prix « Ville de Laval » du Conseil de la culture de la Ville de Laval, pour sa contribution exceptionnelle à la promotion de la culture par la musique, au cours des 35 dernières années.

 

Les saisons 2003-2004 et 2004-2005 voient se réaliser des œuvres comme La Création de Joseph Haydn, le Carmina Burana de Carl Orff ainsi que le concert L'Heure Glorieuse, dans le cadre du Mondial Choral de Laval, concert où fut interprétée la création musicale de Pierre Simard, « Les Heures », à partir de l'œuvre poétique de monsieur Fernand Ouellette.

2001 Jean-Philippe Tremblay

Le Choeur de Laval débute la saison 2001 avec la réalisation d'un concert-bénéfice dirigé par Jean-Philippe Tremblay et accompagné au piano par Louise Pelletier; ténor soliste : Marc Hervieux. Invité par l'Orchestre de Laval sous la direction de Jean-François Rivest en mars 2002, le Chœur de Laval participe à la présentation de la Neuvième de Beethoven et du Te Deum de Bruckner.

2000 Jean-Marie Zeitouni

En septembre 2000, guidé par le chef Jean-Marie Zeitouni, le Chœur de Laval explore de nouveaux horizons et interprète au cours de la saison le Gloria de John Rutter et le Requiem de Duruflé.

1995 – 2000 Yannick Nézet-Séguin

De septembre 1995 à juin 2000, sous la direction de son nouveau chef Yannick Nézet-Séguin, le Chœur de Laval poursuit sa remarquable évolution : spectacle de la Diva et son cœur avec Natalie Choquette en mars 1996 au Palace de Laval (repris en avril 1997 à la salle Maisonneuve de la Place des Arts), concert Brahms, dont le Requiem allemand, à la basilique Notre-Dame en mai 1997, bien reçu du public et de la critique.

1992 – 1994 Marie Claude Desloges

À l'automne de 1992, la direction du Chœur de Laval est confiée à Marie-Claude Desloges. À l'aube de son jubilé d'argent, le Chœur de Laval est animé d'un souffle nouveau. Un programme entièrement consacré à Beethoven se révèle annonciateur des « Carmina Burana » de Carl Orff en 1994 avec pianos et percussions. Cette année se termine tragiquement pour le Chœur de Laval par le décès de sa chef Marie-Claude Desloges lors d’un accident d’automobile survenu le 27 novembre 1994.

1968 – 1991 Germain Lefebvre

Le 11 septembre 1968 naissait le Chœur de Laval, projet longuement caressé par Germain Lefebvre, musicien chevronné alors maître de chapelle de la paroisse lavalloise Saint-Sylvain. Depuis le premier concert du 16 avril 1969, les prestations de l'ensemble se sont multipliées : concerts locaux et régionaux, publics ou télévisés, alternent avec d'importantes participations à divers concerts avec orchestre (Laval, Montréal, Lanaudière, Ensemble Amati, etc.). Petit à petit, un répertoire se bâtit comprenant les plus grandes œuvres chorales classiques et romantiques de Vivaldi à Verdi en passant par Haydn et Mozart.

 

La 20e saison du Chœur fut soulignée par une importante tournée européenne : messes et concerts furent présentés notamment à la cathédrale Notre-Dame de Paris ainsi qu'à la cathédrale de Salzbourg. Ajoutant le volet lyrique à son répertoire, le Chœur de Laval présenta, le 31 mai 1990, à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, la version intégrale de l'opéra Nabucco de Giuseppe Verdi, sous la direction d'Otto Werner-Mueller. Cette production fut rendue possible avec la collaboration du Chœur MRC, sous la direction de Paul Archambault.